Home Actualités BFEM 2021 : Démarrage des épreuves en pleine troisième vague de la...

BFEM 2021 : Démarrage des épreuves en pleine troisième vague de la Covid-19

14
0
Source : Bambilor Infos

Alors que le pays vient de passer le cap du million de personnes vaccinées et que la pandémie touche des patients de plus en plus jeunes, les examens du Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) ont pu débuter sans encombre hier matin sur l’ensemble du territoire national. Tour d’horizon de cette première matinée d’examen dans différentes régions du pays.

 

C’est dans un contexte de pandémie et d’hivernage que 190 000 candidats ont planché sur la première épreuve du Bfem 2021 hier matin. D’après les retours de la traditionnelle visite des centres d’examen par les autorités locales dans les différentes régions du pays, l’épreuve de français s’est déroulée sans problème. 

À Diourbel, ce sont plus de 11 000 candidats qui se sont présentés dans les centres d’examen de la région. D’après l’adjoint du gouverneur chargé des affaires administratives Omar Ndiaye, les instructions strictes données aux différentes structures d’accueil des examens ont été scrupuleusement respectées : un seul élève par table, mesures barrière respectées, gel hydroalcoolique à disposition et masque obligatoire pour tous les candidats et surveillants. Parmi eux, 1200 ne disposant pas d’extrait de naissance ont tout de même pu composer dans un souci de ne pas faire de distinction entre les élèves.

À Saint-Louis, 117 élèves sur un peu plus de 3600 étaient absents malgré l’étude préalable de fonctionnalité des établissements afin de tous les accueillir dans les meilleures conditions. Dans un contexte de recrudescence des cas de Covid-19, ce sont plus de 5300 candidats se sont présentés dans la région de Tambacounda contre 13 000 à Kaolack dans 100 centres d’examen. Dans cette région, un don de 6500 masques et 100 flacons de gel hydroalcoolique a d’ailleurs été reçu pour le bon déroulement des épreuves.

À Ziguinchor, plus de 5000 candidats ont pu composer hier et les trois centres d’examen délocalisés l’année précédente ont pu ouvrir normalement cette année après prise des dispositions nécessaires. À Matam également, plus de 5000 candidats dont 62,1% de filles se sont présentés dans les 56 centres d’examen. Enfin, à Thiès, les syndicats d’enseignants se sont également félicités du bon déroulement des premières épreuves, accueillant sur la journée d’hier plus de 31 000 candidats répartis sur 156 centres.

Les fortes pluies des derniers jours n’ont pas empêché les épreuves de démarrer dans les temps et sans incident malgré les appréhensions. Ces dernières se tiendront du 9 au 11 août.