Espagne : Arrestation de 16 Sénégalais pour trafic de faux papiers

Seize personnes soupçonnées d’appartenir à un réseau criminel de falsification de documents d’identité ont été arrêtées par les autorités espagnoles. Au moins 113 migrants ont pu obtenir un faux passeport. Et c’est grâce à l’organisation, qui a engrangé près de 200 000 euros de bénéfices.

La police nationale espagnole et la Garde Civile ont mené une opération conjointe pour arrêter 16 personnes soupçonnées d’appartenir à un réseau criminel de falsification de documents d’identité, le 5 octobre dernier.

Toutes sont de nationalité sénégalaise : 13 ont été arrêtées à Tenerife, la plus grande île des Canaries ; deux à Ibiza ; et la dernière à Gérone, en Catalogne. Elles sont accusées de plusieurs délits, parmi lesquels l’appartenance à une organisation criminelle, le recel et la fabrication de faux documents, relate l’agence Europa Press.