Home Actualités PAGAILLE AU SEIN DE LA MOUVANCE PRÉSIDENTIELLE À KEBEMER : Serigne Mboussobé...

PAGAILLE AU SEIN DE LA MOUVANCE PRÉSIDENTIELLE À KEBEMER : Serigne Mboussobé Bousso accuse Diagne Fada

3
0

PAGAILLE AU SEIN DE LA MOUVANCE PRÉSIDENTIELLE À KEBEMER : Serigne Mboussobé Bousso accuse Diagne Fada

Modou Diagne Fada serait à l’origine des remous au sein de Benno Bokk Yakar dans le département de Kébémer, dans la région de Louga. C’est ce qu’affirme Serigne Mboussobé Bousso, responsable local de l’Alliance pour la République (Apr). «Modou Diagne Fada, leader du parti Ldr/Yessal, par ailleurs, Directeur général de la Sonacos, est en train de saper la dynamique unitaire au sein de la mouvance présidentielle dans le département de Kébémer», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse tenue ce mardi.

Selon lui, l’actuel Président du conseil départemental de Kébémer et ses partisans «s’employaient au transfèrement de militants pour leurs inscriptions sur les listes électorales. Ils s’allient avec l’opposition et, notamment le Pastef d’Ousmane Sonko, pour
combattre le parti présidentiel et le maire de ladite localité», a lâché M. Bousso avant de regretter : «au lieu d’œuvrer à donner plus d’aplomb à Bby, il s’efforce à faire rallier des
apéristes vers son propre parti et, avec à la clef, l’organisation en grande pompe de cérémonie». À son avis, Modou Diagne Fada «a un agenda politique caché».

Le président du mouvement «Diappal Ma Diapp Gnou Diappalé Askan-Wi» et candidat déclaré aux prochaines élections locales à Kébémer interpelle le chef de l’État afin qu’il mette fin aux «agissements» de cet allié «peu sûr». Car répète-t-il, «il faut éviter l’épisode de 2014». Pour lui, les interlocuteurs légitimes du chef de l’État sont les jeunes.

Candidat déclaré à la mairie de Kébémer, Serigne Mboussobé Bousso n’a pas, dit-il, attendu d’être élu pour se mettre à la tâche dans sa localité qu’il considère comme le grand oublié dans les projets et programmes du gouvernement de la République tels que le Pudc, le Puma… Raison pour laquelle il dit ne «ménager aucun effort» pour apporter son soutien aux femmes et aux jeunes, mais également aux agriculteurs de cette localité sans manquer de fustiger l’attitude «irresponsable» de certains leaders locaux à l’instar du ministre Moustapha Diop.

Par Diaba TANDIA