Home Actualités RENFORCEMENT DU DIALOGUE SOCIAL : Le Hcds en pleine cogitation

RENFORCEMENT DU DIALOGUE SOCIAL : Le Hcds en pleine cogitation

6
0
Madame Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du haut conseil du dialogue social

La 23ème assemblée plénière du Haut conseil du dialogue social (Hcds) ouverte mercredi, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), est consacrée au partage du projet de plan national de renforcement du dialogue social, a constaté l’Aps.

«Conscient de son rôle et de son engagement dans le processus d’élaboration dudit plan, le Hcds a tenu à partager avec tous ses membres cet important document dont la préparation lui a été conjointement et de manière solennelle confiée, en relation avec le ministère du Travail, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions, par le président de la République», a expliqué Innocence Ntap Ndiaye, président du Hcds.

Le dialogue social est institutionnalisé, a-t-elle souligné en présidant l’ouverture de ces travaux. «Nous devons tirer profit de cette institutionnalisation et c’est ce que nous travaillons à faire asseoir dans ce pays, pour que nous puissions changer les relations entre les travailleurs, les employeurs et le gouvernement», a déclaré Mme Ndiaye.

Selon elle, lors du Conseil des ministres du 5 mai 2012, l’instruction a été donnée au Hcds, en relation avec le ministère chargé du Travail, de soumettre au président de la République un plan national de renforcement du dialogue social.

«Il faut qu’on inscrive le dialogue social au cœur de tout changement qui pourrait survenir. A travers cette instruction, le président de la République réaffirme encore une fois la confiance qu’il a toujours accordée à notre institution pour son rôle de premier plan joué dans la promotion du dialogue social et dans l’apaisement du climat social, au niveau national», a souligné la présidente du Hcds.

Elle a confié que cette assemblée plénière qui va durer trois jours (14, 15 et 16 juillet), sera mise à profit pour finaliser et, éventuellement, adopter le manuel de procédures du Hcds qui, depuis sa création, a toujours occupé une «position centrale» dans toutes les dynamiques de promotion et de renforcement du dialogue social au Sénégal.

«Les résultats forts appréciables réalisés par notre institution et reconnus par tous les acteurs sont le fruit de l’engagement permanent de tous les conseillers et du travail quotidien du secrétariat exécutif qui demeure plus que jamais le bras technique indispensable au Hcds», a poursuivi Innocence Ntap Ndiaye.

Elle a exhorté les acteurs du dialogue social à capitaliser les diverses expériences qu’ils ont engrangées au cours des dernières années, afin de jouer leur «pleine et entière partition» dans la mise en œuvre de ce plan.

«Nous devons tous être conscients que notre institution occupe une place centrale et incontournable dans la réalisation de cet important plan qui contribuera, à coup sûr, à renforcer les acquis et avantages comparatifs de notre pays en matière de promotion du dialogue social, d’approfondissement de la démocratie sociale et d’amélioration des relations professionnelles», a lancé Mme Ndiaye dont les propos sont rapportés par l’Aps