La coordonnatrice adjointe du « Nemmeeku Tour » a passé des moments entre les mains des gendarmes de la Section de Recherches ( SR) de Colobane, ce jeudi 25 mai. Mais Jamilah Ibrahima Diallo a été finalement libérée après son interrogatoire. Elle a dévoilé personnellement la raison de son audition à la gendarmerie sur sa page Facebook. «Ils m’ont relâchée après audition. Ils me soupçonnent d’avoir fait appel à l’insurrection et d’avoir participé à une manifestation interdite », déclare la responsable de Pastef.